Criminalité : le parquet général de Conakry fait son bilanDurée de lecture : 2 min

parquet

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, ce vendredi 7, juillet 2017 le parquet général de Conakry a décliné le bilan sur les dossiers criminels jugés par les tribunaux de première instance du ressort de la capitale.

En effet, l’avocat général Yaya Kaïraba Kaba, a toutefois précisé depuis le début de cette année,  101 dossiers criminels ont été jugés par les différents tribunaux du ressort de la cours d’appel de Conakry.

« Au tribunal de Kaloum, il y a eu douze (12) dossiers criminels dont six dossiers de viols , trois (3) dossiers d’association de malfaiteurs , vol à mains armées , tentative meurtre un dossier , enlèvement d’enfant, un dossier et trafic international de cocaïne un dossier. Le parquet de Dixinn à la date d’aujourd’hui à plus de 200 dossiers à juger, onze (11) dossiers uniquement de cas de viol ont été jugés par ce tribunal avec des décisions bien en place. A Mafanco, quatorze (14) dossiers criminels dont (6) cas de viol, un dossier d’incendie volontaire, un dossier de meurtre, un dossier d’assassinat deux dossiers de coûts et blessures volontaire ayant entraîné mort sans intention de la donnée », a-t-il précisé.

Parlant des tribunaux de l’intérieur du pays il a donné les statistiques suivants : « Au tribunal de première instance de Kindia, treize (13) dossiers criminels jugés dont cinq (5) dossiers de coûts et blessures volontaire ayant entraîné mort sans intention de la donnée ,trois (3) cas de viol , un cas de vol en mains armées ; association de malfaiteur et détention d’arme, deux (2) , un cas d’enlèvement d’enfant et un cas assassinat. Au tribunal de Boké, quatorze (14) dossiers criminels jugés dont trois (3) dossiers de viol , quatre (4) dossiers d’association de malfaiteurs , quatre (4) dossiers de coûts et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donnée , trois (3) cas de meurtre ».

Et de poursuivre : « Au tribunal de première instance de Mamou, 10 dossiers criminel ont été jugés parmi lesquels un dossier de viol ,trois (3) dossiers de tentative de viol , un dossier d’association de malfaiteur , deux (2) cas d’assassinat , un dossier de coûts et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donnée , un cas de meurtre et un cas de vol à mains armées, port illégal d’arme et complicité. A Labé 27 dossiers ont été évacués qui sont :trois (3) dossiers d’assassinat , trois (3) dossiers de vol en main armée , six (6) dossiers de meurtre ,huit (8) dossiers de coûts et blessures volontaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donnée , trois (3) dossiers d’incendie volontaire et trois (3) dossiers de vol en main armée suivi de meurtre».