Conakry : Un concessionnaire indélicat escroque ses locataires à hauteur de 300 millions de francs guinéensDurée de lecture : 3 min

Cet acte s’est produit dans le secteur Molatouréya, précisément dans le quartier  Ratoma Dispensaire. Selon nos informations, Lansana Bangoura, c’est le nom du ‘’concessionnaire’’, a retiré  avec au moins 40 personnes de grosses sommes d’argent  pour la location des appartements d’un immeuble familial  dont il assure la gestion.

C’est dans la matinée de ce mardi 06 Novembre que ses victimes se sont retrouvées à son domicile pour exiger de lui le remboursement total des montants qu’ils ont payés.

Très malheureusement,  M. Bangoura et sa famille ont quitté la ‘’concession’’.

Ibrahima Diallo, le porte-parole des victimes, très déçu s’explique :

«Moi je suis là depuis le 16 Aout dernier. J’ai payé l’avance de 7 millions. Il m’a dit de venir après 5 jours. Mais malheureusement sa sœur est tombée malade et est décédée. C’était pour deux chambres et salon dont le loyer était fixé à 9.600.000 GNF.  J’ai payé les 7 millions en attendant qu’il finisse les travaux avant d’envoyer les deux millions six cents.

Là on fait on le contrat en présence du chef de quartier. Mais chaque fois que je venais, il trouvait un argument.  Soit sa sœur est décédée ou sa femme est en enceinte,  pititi patata !  On est resté dans cette histoire. Et on priait ensemble. Je le voyais dans le chantier chaque jour en train de monter un carreau. Donc, je suis venu lui dire le mercredi à la veille que je suis vraiment pressé et j’ai mes bagages que  je vais envoyer.

Il m’a dit de venir le dimanche avec ma famille,  qu’il va m’appeler lui-même. Je viens le lundi, je trouve un autre monsieur qui a déjà fini les travaux. Il a pris la maison. Comment est-ce possible ? Je ne l’ai pas cru. Je suis descendu même voir si c’est le même appartement. Mais finalement de fil à aiguille, je voyais que les gens se plaignaient. Et le chef de quartier m’a donné une liste des victimes de m’inscrire. Le pire dans ça, vous voyez la dame qui avait le projet de mariage et les étudiants de nationalités nigérienne et tchadienne ?

On  va chez Thiegboro pour lui expliquer le problème et lui-même était étonné. Thiegboro dit que le monsieur est un récidiviste, qu’il est habitué des faits. Aujourd’hui nous sommes là parce que l’État n’agit pas pour le montant avoisine les trois cent trois millions».

A rappeler que ,  ce propriétaire malhonnête avait été condamné à 20 mois de prison ferme pour les mêmes faits et au paiement de plus d’un milliard de francs guinéens à plus de 100 personnes avec qui il avait retiré plus de 800 millions de francs guinéens avant de se retrouver sur la dernière liste des détenus graciés par le Président de la république.