Le corps d’un présumé bandit retrouvé ce matin à Wanidara 3.Durée de lecture : 2 min

C’est dans la commune de Ratoma, précisément dans le quartier Wanidara 3 que le corps a été découvert.   Selon des témoins sur place, la victime était avec un groupe de bandit qui a attaqué un magasin ce mardi aux environs de 23h.

Selon nos sources, la boutique qui a été attaquée appartient à Amadou Sadio Baldé .Ce dernier et ses frères ont pu mettre  main sur un d’entre eux. Il explique les circonstances, «  ils sont venus tard la nuit et ils étaient au nombre de quatre, une personne est restée dans le véhicule et les trois autres sont rentrés dans ma boutique. Ils étaient tous armés .Ainsi, ils nous ont pointé leurs armes avant de demander de leur donner de l’argent. Ils ont ouvert le comptoir et ils ont pris toute la somme d’argent qui s’y trouvait, y compris les devises. Apres leur sale besoin, nous avons réussit à nous  jeter sur un d’entre eux malgré le fait qu’il tenait le  fusil en main et appeler au secours avant de le déposer au poste de police. »

Sur la question de savoir  s’il reconnait le cadavre, il affirme. « Oui, il faisait partie de ces quatre bandits qui nous ont attaqué. Je crois bien que c’est au lieu du partage de la somme volée qu’il a été tué par ses compagnons. »

Aussitôt informé, la brigade de recherche de Kipé s’est rendue sur les lieux de l’attaque. Le chef de mission de cette brigade qui a requit l’anonymat  indique : « nous ne savions pas exactement la cause de sa mort. Mais nous avons trouvé un corps imbibé de sang avec des traces de balles sur son côté droit et une autre balle au niveau sa poitrine. Voulant chercher une pièce d’identité sur lui, nous avons trouvé une somme de 100.000 GNF dans l’une de ses poches et une autre somme d’argent imbibée de sang. En plus il avait sur lui un téléphone  codé.  Aucune pièce d’identité n’a été retrouvée sur lui. »

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que le corps a été transporté à l’hôpital Donka.