Finance : les douaniers rendent des comptesDurée de lecture : 2 min

Les cadres de la douane sont en réunion à Conakry pour rendre compte de la mobilisation des recettes au compte de la loi des finances rectificatives 2017.

C’est une réunion qui a regroupé l’ensemble des directeurs régionaux technique de la douane à Conakry. Objectif, rendre compte à la direction générale des douanes de l’exécution de la feuille de route assignée aux différents services de recouvrement des taxes douanières qui s’inscrit dans le cadre de l’exercice de la loi des finances rectificatives 2017.

Après exposé de chaque chef de service, le directeur national de la douane qui attendait de connaître le niveau d’exécution de ce programme est revenu sur le l’objectif de l’invitation à Conakry des cadres de son service. 
Pour le Général Toumany Sangaré, le résultat présenté est prometteur même s’il reste encore un montant important à encaisser dans le cadre de ce projet de mobilisation de recettes. Une opération de mobilisation qui découle des recommandations de la réunion annuelle des douanes.

Cette démarche concerne tous les services de douanes à travers la Guinée. Le lieutenant colonel Mansa Kolon Keita, directeur général de douanes de la région de N’Nzérékoré rendant compte de ses activités, s’est appesanti sur l’engagement qu’il a pris pour accomplir cette mission pour le bien de l’Etat guinéen. Il a expliqué en détails les méthodes qu’il a employées pour atteindre le résultat présenté en ce jour.

Pour lui, des gros efforts ont été fournis quant à la différence des fonds mobilisés au premier trimestre qui étaient de l’ordre de 780 millions et quelques francs pour une prévision de 1 milliard. Des chiffres qui ont aujourd’hui évolués et dépassés plus de 2 milliards de francs guinéens.

Sur le chiffre global de cette opération de mobilisation de recette, il faut retenir que sur les 5 834 milliards de francs guinéens initialement prévus par l’Assemblée nationale dans la loi des finances rectificatives 2017, un peu plus de 4 647 milliards ont été recouvert avec une différence de 114 milliards restant pour ce dernier trimestre. Il faut également préciser que le montant à mobiliser a été revu à la hausse au chiffre de 6 117 milliards soit 360 milliards par mois.

Les autorités de la douane sont déterminées à atteindre les objectifs qu’elles se sont assignées dans le cadre de ce programme de mobilisation des recettes à travers des mesures qui seront appliquées sur le terrain.