Annulation du Congrès de Mamou : « C’est parce qu’ils ont détournés de l’argent de l’USTG » dixit Marie Yvonne KoumbassaDurée de lecture : 3 min

Après son union affichée il ya quelque jours seulement avec le retour de la FESABAG, FESATEL et du SLECG dans ses rangs, l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée USTG n’a pas encore sorti de l’auberge avec l’autre frange congressiste de Mamou. Ce Mardi 06 novembre 2018, interrogé par notre rédaction sur cette situation qui risque de diviser considérablement le secteur syndical en Guinée, l’une des responsables centrale qui se trouvait sur place dans la ville carrefour n’a pas manqué de crier à la trahison de Louis M’Bemba Soumah.

Pour Marie Yvonne Koumbassa , le secrétaire général sortant est le seul responsable de cet tohu-bohu au sein de la centrale mère. Le torchon brûle encore entre Louis M’Bemba Soumah secrétaire général de l’USTG et les congressistes de Mamou. Depuis l’annulation par un communiqué qu’ils appellent subite (Ceux de Mamou ndlr) de cette rencontre, rien ne va plus entre les deux camps.

Marie Yvonne Koumbassa, première secrétaire générale Adjoint de la FESABAG et trésorière de l’USTG qualifie cet acte d’une honte au sein de la centrale. « Ce qui se passe actuellement à l’USTG est une honte pour tous les travailleurs affiliées à l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (…) à notre fort étonnement, le 25 octobre à 20 heure, on étaient déjà à Mamou, nous avons écoutés dans une des radios de la place que le congrès est reporté a une date ultérieure. Même pas une date précise et cela a trouvé déjà qu’il avait au moins 98% de personnes sur le terrain » Regrette la désormais trésorière de l’ancienne USTG Marie Yvonne Koumbassa

Clame mordicus la légitimité de ce congrès de même à l’absence du secrétaire général sortant qui n’est autre que Louis M’Bemba Soumah qui devrait diriger l’activité.

« Nous, nous savons que ce congrès est bien et passé dans les normes car nous avons respectés les procédures. L’inspection générale était représenté parce qu’il avait été invité par le secrétaire général sortant qui est Louis M’Bemba Soumah. Presque tout le monde était là, les personnes qui étaient vraiment actives dans le bureau au moins douze personnes étaient présentent » Soutien Marie Yvonne Koumbassa

Pour elle, l’avortement soudain de ce congrès de Mamou a une raison précise : « Ils n’ont qu’à dire pourquoi ils ne sont pas allé au congrès à Mamou ? C’est parce qu’ils ont bel et bien détournés de l’argent de l’USTG. Parce qu’il y a de ces choses qui se passaient comme la trésorière par exemple avec des missions, c’était des missions de famille, de copain. Elle amenait des fois son mari, soit sa petite sœur qui n’est pas syndicaliste au nom des syndicalistes »

Les 19, 20 et 21 Novembre prochain se tiendront à Conakry un autre congrès de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée sous la tutelle cette fois ci de Louis M’Bemba Soumah.  Reste à savoir entre les deux camps qui aura le dernier mot.