Grève des enseignants : les propositions de sortie de crise de Cellou Dalein DialloDurée de lecture : 2 min

Le chef de file de l’opposition guinéenne a fait une proposition de samedi 10 mars à la faveur de l’assemblée générale ordinaire de son parti à la minière. 

Face a la crise qui secoue le secteur de l’éducation depuis plusieurs jours, Cellou Dalein Diallo a fait une annonce surprenante et demande au gouvernement de satisfaire les enseignants en utilisant le budget de souveraineté de quelques hauts commis de l’Etat. Lui-même a également demandé à ce qu’on prenne une partie de son budget de souveraineté si cela était nécessaire.

Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ne s’arrête pas la, il demande également à ce que si nécessaire que cela soit de même pour le président de la République, du président de l’Assemblée nationale et du Premier ministre pour satisfaire les enseignants pour une issue favorable à la crise qui n’a fait que trop durée. Cellou Dalien Diallo dénonce plus loin la mal gouvernance de nos ressources qui serait à la base du manque d’argent pour payer les 40% exigés par les enseignants.

« Les Guinéens ont pris conscience que Monsieur Alpha Condé n’est pas à la hauteur de cette fonction et les gens veulent le changement. C’est lui qui décide de tout, fait tout et chaque fois maintenant, il jette ses ministres en pâture », dénonce le chef de file de l’opposition avant de se prononcer sur la cause de la crise.

« Il a dit aux ministres de ne jamais négocier avec Soumah ; que c’est un hors la loi et dès que le rapport de force à changé sur le terrain, il dit non, moi je n’étais pas bien informé, mes ministres me trahissent. Aujourd’hui, il dit qu’il va changer de gouvernement, mais tout le pouvoir est à Sékhoutoureyah. Malheureusement, le Président n’a pas la sérénité, il n’a pas le courage d’assumer. Dès que c’est chaud, il dit que ce sont  les ministres, que lui n’étais pas au courant;  on risque d’avoir une année blanche », regrette Cellou Dalein Diallo.

« Aujourd’hui, ils vont dire que les caisses sont vides, mais ils ne vous diront pas pourquoi elles sont vides. C’est parce que l’argent public a été détourné pour enrichir le clan de Monsieur Alpha Condé. Ils sont tous devenus des milliardaires, multimillionnaires en dollar et on dit qu’on n’a pas d’argent pour payer les enseignants ; il faut trouver une solution à cette situation, on ne peut pas sacrifier la jeunesse. Il est temps de régler la crise pour que nos enfants reprennent le chemin de l’école », déclare Cellou Dalein Diallo.