Le corps d’une fillette retrouvé dans un sac à LambanyiDurée de lecture : 1 min

Le corps sans vie d’une petite fille âgée d’environ 2 ans a été retrouvé dans un sac à Lambanyi. Le corps était dans un état de décomposition dans la chambre d’un jeune électricien. La victime Mariama Cissé, avait disparu depuis 11 jours.
Aly Kouyé Sylla le grand-père de la petite fille explique : « Ce matin, on m’a informé qu’une odeur se dégageait à la porte de Mamadouba Soumah ; je me suis demandé si ce n’est pas lui qui est mort, parce qu’il est perdu de vue depuis quelques jours. » Après avoir informé l’autorité locale et le commissariat de police le plus proche, la famille a reçu l’ordre de ne pas ouvrir la porte jusqu’à l’arrivée d’une équipe compétente. « Quand l’équipe est arrivée, elle a défoncé la porte et on a trouvé le corps dans un sac », raconte le grand-père de la victime. « Malgré que le corps est en décomposition, j’ai reconnu ma petite fille », poursuit-il, les larmes aux yeux.
Ce crime relance encore le débat sur l’insécurité à Conakry et sa banlieue. En une semaine, c’est le troisième assassinat dans ce même quartier. D’où l’appel de la famille de cette petite fille aux services en charge de la sécurité : « Nous voulons que l’État prenne ses dispositions pour arrêter ce fléau » lance Aly Kouyé Sylla, le chef de famille.
Selon nos informations, une enquête est ouverte pour retrouver le présumé coupable et éclaircir les circonstances de ce énième crime.