États-Unis: Donald Trump se prépare à lancer sa campagne pour 2020Durée de lecture : 2 min

Donald Trump lance formellement sa campagne ce mardi soir. Le président américain doit annoncer à Orlando devant 20 000 personnes sa candidature à un second mandat. Donald Trump se dit sûr d’être réélu, même si pour l’instant, les sondages ne lui sont guère favorables. Mais à la veille de ce grand meeting, le président a estimé que les sondages qui le donnaient perdant étaient tout simplement faux.

Sur son fil Twitter, Donald Trump assure que seules les enquêtes d’opinion faussées le classent derrière ses concurrents démocrates et il affirme une nouvelle fois sa certitude d’être réélu. Mais signe de sa nervosité, il a congédié ce lundi les sondeurs qui travaillaient au sein de sa campagne et qui le donnent perdant dans trois États-clés.

Le président n’a pas supporté que ces enquêtes internes soient divulguées dans la presse. Elles le placent derrière Joe Biden dans le Wisconsin, en Pennsylvanie et en Floride, trois États que Donald Trump a ravis aux démocrates en 2016, et où il prétend détenir encore une large majorité.

Face à ces mauvais sondages, n’importe quel candidat tenterait de revoir sa stratégie de campagne. Mais à dix-sept mois des élections, le président préfère se débarrasser des messagers de mauvais augure et afficher sa confiance.

Donald Trump va officiellement annoncer ce mardi soir sa candidature à un second mandat dans l’un de ces États-clés, la Floride. Il sera accompagné de la première dame, du vice-président Mike Pence et de son épouse.

Pas moins de 100 000 personnes, assure le président américain, ont tenté d’obtenir l’une des 20 000 places du stade où a lieu ce meeting. Et Donald Trump entend bien enflammer ses partisans. Il faut dire qu’au sein de son propre camp, le locataire de la Maison Blanche continue de rafler les suffrages : sa cote de popularité atteint les 84% chez les républicains.

RFI