Politique: les Femmes de l’opposition projettent des séries de manifestations dans la commune de RatomaDurée de lecture : 1 min

C’est après plusieurs manifestait tuées dans l’œuf par les forces de l’ordre à coup de Gaz lacrymogènes, que les femmes de l’opposition républicaine ont de nouveau tenu ce lundi 26 novembre une plénière dans le cadre de poursuite des actions qui visent à interpeller le gouvernement face aux différentes tueries enregistrées lors des manifestations sociopolitiques du pays.

Après des heures d’entretien, au sortir la vice-présidente a évoqué leur engagement jusqu’au bout dans ce combat « je vous informe déjà que nous sommes à 103 morts, c’est juste pour vous dire que jusqu’à présent on n’a pas été entendu donc on est obligé de continuer nos actions jusqu’à ce qu’on atteint notre objectif qui est celui d’arrêter les tueries de la jeunesse guinéenne, mais aussi il y a aussi 103 qui sont morts et jamais une enquête n’a été ouverte, nous nous disons en tant que mère ce n’est pas normale », déplore madame Hadja Maïmouna Bah.

Poursuivant madame Bah lance « demain nous faisons une manifestation dans la commune de Ratoma, les femmes vont manifester dans la commune de Ratoma », lance-t-elle.

Parlant des différents courriers auprès de certaines personnalités madame précise « on avait déposé des courriers à certaines personnalités de ce Pays pour que nous puissions les rencontrer, leur demander leurs appuis pour que nous puissions faire en sorte que ces tueries cessent et que la justice soit faite pour les morts », précise-t-elle.

 

A noter que, une rencontre était prévue dans les soirées de ce lundi entre les chefs religieux et les femmes de l’opposition.