Conakry: Vive tension à Wanindara, un policier tabassé à mortDurée de lecture : 1 min

En marge de la journée ville morte appelée mercredi, 07 novembre par l’opposition républicaine, deux jeunes ont été tués par balles dans la soirée à Wanindara dans la commune de Ratoma.

Et, depuis la matinée de ce jeudi, des tirs nourris crépitent un peu partout dans la localité. Selon des témoins sur place, ces tirs proviennent des agents des forces de l’ordre déployés pour empêcher la marche de l’opposition républicaine prévue ce 08 novembre.

Selon nos confrères de Guineematin, des jeunes gens auraient réussi à encercler un agent de la police isolé qu’ils auraient sévèrement molestés avant que ses collègues ne parviennent à le faire évacuer.

L’agent, gravement blessé, se trouverait à l’hôpital du camp Samory Touré.

Au dernière nouvelle, nous avons appris que le policier tabassé à rendu l’âme.