Santé : l’Ordre des pharmaciens de Guinée installe son nouveau bureauDurée de lecture : 2 min

La présidente du Conseil national de l’ordre des pharmaciens de Guinée (CNOPG), Dr Diakité Hawa a été officiellement installée dans ses fonctions ce jeudi 26 octobre 2017. La cérémonie de prise de fonction s’est déroulée dans les locaux de l’hôpital Donka. Une passation de pouvoir qui s’est déroulée sans le président sortant, Dr Fodé Oussou Fofana.

Au cours de cette cérémonie, la nouvelle présidente a décliné ses priorités pour la bonne marche du bureau.
Selon Dr Diakité, la mission assignée à l’ordre des pharmaciens est basée sur le respect de l’éthique professionnelle, des lois en vigueur et des codes de déontologie. Raison pour laquelle, dit-elle, son équipe « attache une profonde détermination à appliquer la législation pharmaceutique dans toute sa rigueur ». « La chambre de discipline sera renforcée dans ses capacités opérationnelles, une entité sera créée en collaboration avec les services de sécurité dont la mission sera d’inspecter tous les acteurs du secteur pharmaceutique pour le respect de la loi », a déclaré la présidente du CNOPG.
Dr Diakité Hawa a également indiqué qu’il sera question de « la nécessité de la tenue des états généraux de la pharmacie dans le but d’élaborer un plan stratégique, pour voir quelles sont les forces et les faiblesses du système pharmaceutique guinéen et à partir de là, une feuille de route sera faite. Et pour se faire nous lançons un appel à nos confrères et consœurs pour qu’ensemble nous solutionnions la problématique de la manipulation du médicament pour protéger la santé de nos populations. Pour cela, notre plan d’action se fixe l’objectif de trouver la solution de dysfonctionnement de la profession de pharmacien. Rien ne sert de s’attaquer aux effets, solutionnons les causes.»

De son côté Dr Moussa Konaté, l’ancien président du conseil de la section B a félicité le nouveau bureau : « Ça nous fait quitter le secteur dans la rue, l’amener dans la  l‘égalité. Cet acte qui a été posé aujourd’hui était attendu depuis le 30 avril 2006. Nous qui avons été élus le 30 avril 2004, on devrait être renouvelé le 30 avril 2006, mais malheureusement, on n’a pas pu, Dieu a voulu que ça soit aujourd’hui et nous avons été très heureux de passer le témoin à cette nouvelle équipe très engagée, composée des personnes qui n’ont pas milité et siégé dans d’autres organisations » et d’ajouter :« Aujourd’hui, vous êtes l’espoir de tout un secteur qui a assez de défis, je pense qu’on aura une réunion technique au cours de laquelle on pourra vous évoquer tous les défis auxquels le secteur pharmaceutique est confronté. Le secteur national, aujourd’hui, est un conseil neuf et nous comptons sur vous mettre la balle à terre, regardons le secteur », a-t-il déclaré.