»Kibaro Rappékhi », un journal télévisé en rap bientôt en GuinéeDurée de lecture : 2 min

La rédaction de guineediversite.com s’est entretenue au début de cette semaine avec l’artiste Masta G. Un entretien qui était axé sur  »le journal télé rappé »  ou  »Kibaro Rappékhi », un projet initié par les rappeurs pour traiter l’actualité nationale sous un autre angle.

Lors de cet entretien, Masta G nous a confié que l’initiative de   »Kibaro Rappékhi » ou  »le journal télé rappé » est née du rappeur sénégalais Gun Xuman de Pee Froiss. Et ce projet est piloté par le comité  »team de Prod du jtr  », composé de Masta G, l’ingénieur de son Hundred G, Wula Thug du groupe Duuda et Climpoco de Sèmbè dèkè.

« C’est avec son assistance technique que nous évoluons. Il m’a dit de faire valoir le talent des beat makers guinéens. Ainsi que les vidéastes, studios et deux présentateurs français et soussous qui vont aboutir à des reportages rappés dans toutes nos langues. Le  »kibaro rappékhi » est un truc national pour l’intérêt de notre art de rue (le rap). » A-t-il affirmé.

Selon Masta G, l’objectif de ce projet est d’informer et dénoncer à travers le rap, les maux dont souffre le bas peuple, mais aussi applaudir les actes positifs posés par l’État  ou par des citoyens actifs sans aucune censure majeure. C’est un journal Rappé, Si ça peut faire mal pour le bien de notre pays c’est tant mieux dit-il.

La présentation du journal en français sera assurée par Masta G et Climpoco de Sèmbè Dèkè en soussou, avec des rappeurs reporters dans les différentes langues nationales.

« Pour le moment nous avons eu Wula Thug du groupe Duuda qui est le vidéaste du projet. Ainsi que la rappeuse Keyla K qui nous a éblouit dans le 1er journal télé rappé. Notons que nous devons tout ça à la technique de l’empereur Hundred G de l’Empire Nab Record studio. Big up à lui. Il est l’ingénieur du projet.»

Pour le soutien de ce projet, le comité de pilotage tend la main aux autorités et les institutions de promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance. Et cette main tendue ne doit pas être un obstacle à notre liberté de dire.

La diffusion du premier numéro de ce  »journal télé rappé » sera  bientôt faite sur Espace TV, la télé partenaire du projet.