La coalition des femmes de Guinée pour la paix a effectué ce lundi 10 mai, une journée de sensibilisation sur les violences basées sur le genre et l’hygiène intime en cette période de crise sanitaire. C’est dans l’enceinte du lycée 28 septembre de Kaloum qu’elles ont tenue cette journée de sensibilisation.

Le motif est de sensibiliser les élèves sur les violences basées sur le genre, il a été aussi également de favoriser l’accès à l’information afin de mieux gérer l’hygiène intime. Fatou Souaré Ann membre de la coalition explique, « aujourd’hui on est là avec la coalition femme et paix, on sait que les violences basées sur le genre sont quelque chose qui ne favorise pas les environnements et les climats de paix donc on a pensé que c’était intéressant à parler de cette question-là et on a à cœur de venir dans les établissements scolaires pour en parler pour préparer justement cette génération de demain à ne plus accepter la violence basée sur le genre qui est un fléau chez nous », a-t-elle affirmée.

André Toupou médecin et responsable de prestation de santé reviennent sur l’importance de sensibiliser les jeunes élèves sur l’hygiène intime. « L’ordre du jour c’était de parler de l’hygiène intime aux élèves parce qu’on a trouvé que c’est un réel problème chez les filles, elles n’en finissent pas avec les infections donc les parler de l’hygiène intime leur permettra d’éviter non seulement des infections mais aussi d’autres maladies », a-t-il souligné

Au terme de cette journée de sensibilisation, plusieurs cadeaux ont été offert aux élèves notamment des serviettes hygiéniques, des préservatifs mais aussi des masques de protection contre le covid-19. « D’autres actions seront également menées dans d’autres écoles », a annoncée la présidente de la coalition.