L’artiste reggeaman Mouctar Soumah alias Takana Zion a, à nouveau fait parler son cœur en ce mois de Ramadan. Il a offert une tonne de riz aux personnes démunis dans le quartier Dounbouya dans la préfecture de Coyah. Selon l’artiste, ce geste est une assistance aux personnes vulnérables en ce mois de pénitence.

Joint au téléphone par la rédaction de Guineediversite.com, il explique le bien-fondé de ce don, « C’est un mois qui est très difficile souvent quoique ce soit un mois saint les prix augmentent aux marchés et de ce fait donc, beaucoup de personnes qui jeûnent dans des difficultés incroyables genre des fois ils n’arrivent pas à se nourrir quand il faut à la coupure. Donc c’est pour ça avec les petits moyens que nous avons, nous aussi on a dit qu’on n’allait pas se fatiguer de pouvoir donner une tonne et ce n’est pas la première fois on a l’habitude de faire ces genres de geste à la cité solidarité, à la maison centrale de Conakry et aussi à Doumbouya ici même. Cette année on s’était déjà promis de faire ça aussi et dans le mois de ramadan, y a beaucoup de personnes vulnérables, nous faisons tout ça selon nos moyens puisque ce n’est pas une subvention qu’on reçoit pour partager. Si Dieu le veut et tout se passe très bien nous comptons faire la même chose à Hafia aussi, le quartier qui m’a vu grandir ».

Est-ce que vous vous êtes limité seulement aux sacs de riz, ou bien il y a d’autres vivres ? « Ah souvent c’est le sac de riz parce que les autres vivres les gens peuvent se grouiller pour les trouver, mais le riz quand même c’est assez cher, ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de se trouver un sac de riz et un sac de riz ça peut suffire une famille pour un mois ou trois semaines maximum ».