Sakoba Keita, directeur général de l'Agence National de la Sécurité Sanitaire

L’Agence Nationale de la Sécurité sanitaire a au cours d’une conférence de presse organisée dans ses locaux ce vendredi 26 février 2021, annoncés que plus de 465 personnes ont été vaccinées contre la maladie à virus Ebola.

Le directeur général de cette structure sanitaire, a également rappelé que la campagne de vaccination contre l’épidémie se poursuit dans les zones touchées.

« Les agents en forêt ont vacciné près de 180 personnes de plus, plus Conakry qui a vacciné 60. Donc si vous calculez, nous sommes déjà plus de 400 personnes de cumul, parce que le premier jour, on avait fait 225 les deux localités réunies. 180 plus 60 ça fait 240, donc en gros ça fait 465 personnes déjà qui ont été vaccinés contre Ebola à Conakry et à l’intérieur du pays», précise Dr Sakoba Keita directeur général de l’ANSS, avant de rajouter.

Un second lot de vaccins contre l’épidémie Ebola

« Il y a le deuxième lot de vaccins contre Ebola qui est arrivé, il s’agit de 8630 doses, ce qui complète la première livraison. Si vous faites le cumul ça fait les 20.000 doses que la Guinée a reçues».

Dans la même perspective, le directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire s’est exprimé sur la gestion de l’épidémie à virus Ebola par l’autorité sanitaire du pays, qui selon lui, se passe comme suit : « le total de cas confirmé est de 5, depuis le début. Et parmi les 5 nous avons enregistré deux guéris, dont un qui était hospitalisé ici à Conakry et un à N ‘zérékoré. Deux personnes sont actuellement hospitalisées à N’zérékoré et malheureusement on a enregistré un décès. Donc le cumul reste à quatre. Présentement, il y a 8 personnes hospitalisées, dont 2 personnes testées positives et 6 autres personnes suspectées dont les résultats sont en attente», a-t-il fait savoir.

Le directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité sanitaire, a aussi affirmé qu’une remise de nouvelles molécules, qui ont montré leur efficacité contre Ebola en RDC a été faite en Guinée.