La santé de Malick Condé alias Madic 100 Frontière s’est beaucoup dégradée ces derniers jours en prison. Evacué au moins deux fois dans la semaine à l’hôpital Ignace-Deen, l’état de santé du militant et youtubeur de l’UFDG inquiète. Pour en savoir plus sur les conditions de sa détention, la rédaction de guineediverte.com a joint le père de Madic sans frontière Mr Mamady Condé dans la soirée de lundi 21 novembre 2020.

Le ton rassurant, la voix grave, Mamady Condé vétérinaire à la retraite raconte avoir vu son fils ce lundi matin: « il était apparemment en bonne santé» explique ce militant de première heure du RPG avant d’expliquer que son fils Madic avait subit une opération chirurgicale il y a quelques mois avant d’être arrêté et conduit en prison le 27 novembre dernier».

Je pense qu’en rencontrant le Président, il va me reconnaitre

« J’ai toujours été un rpgiste, c’est nous qui avions semé le RPG en Guinée depuis les années 1990, d’abord la révolte de 1985 j’étais à Kissoudougou où j’étais chef de service d’élevage. J’ai installé le RPG partout où j’ai été muté. Pour rappel, le professeur est venu avec le MMD, et on avait un cercle à Kissidougou dirigé par feue monsieur Souley Mara qui était à la tête de nos activités là-bas et c’est dans ça que je me suis retrouvé à la retraite et jusqu’à présent je suis dans le RPG», explique Mamady Condé.

Un père qui milite pour le RPG et un fils qui est dans l’opposition, Mr Condé le père du détenu explique que c’est certainement parce qu’il s’est battu toute sa vie pour le RPG et qu’il n’a eu aucune récompense que son fils, frustré a rejoint l’UFDG le principal parti de l’opposition.

Sur la question de savoir si Mr Mamady Condé a tenté de rencontrer l’autorité ou les cadres du parti RPG pour la libération de son fils, il déclare : « Depuis mon arrivé à Conakry, j’ai essayé à plusieurs reprise de rencontrer mon frère le président Alpha Condé mais tout est hermétiquement fermé autour de lui. Je pense qu’en le rencontrant il va me reconnaitre, parce que sa dernière venu à Dabola, il était venu chez moi. Mais pour l’instant, je n’arrive pas à voir le président».

Inquiet

Le père de Madic sans frontière, n’a pas caché son inquiétude sur les conditions de détentions de son fils Mamady Condé à la maison centrale de Conakry. D’autant plus qu’il y a quelques jours, Roger Bamba, un autre prisonnier et militant de l’UFDG est mort en prison après s’être plaint de maux de ventre.

Pour rappel, Malick Condé alias Madic 100 frontière a été arrêté le 27 novembre 2020 Pamalap, alors qu’il voulait rallier la Sierra Léone quelques jours après l’élection présidentielle très contesté du 18 octobre. A ce jour, il est en détention à la maison centrale de Conakry avec une santé dégradée.