« La morsure maléfiques du félin » c’est le titre de l’ouvrage Mamady Lamine Condé qui a été dédicacé ce mardi 07 décembre 2021.

L’auteur de ce livre de 269 pages jette la lumière sur des aspects essentiels de la culture mandingue et ouvre une porte sur les fondements et le sens d’une civilisation africaine. Mamady Lamine Condé est n& en 1941 en Guinée, a occupé les postes d’attaché culturel à Washington, de chargé d’affaires à l’ONU, de directeur de cabinet ministériel, d’ambassadeur au Japon, à Washington (D.C), au brésil et en Indonésie. Il également été conseiller spécial de la mission des Nations Unies au Rwanda, directeur du bureau de l’UNESCO à Addis-Abeba et rapporteur de la commission électorale nationale indépendante de Guinée entre autres.

Il (Mamady Lamine Condé) dira, « a travers cet ouvrage, j’ai voulu fournir une foule d’informations à la jeune génération sur l’état social, coutumier, culturel et organisationnel de nos territoires de l’Afrique de l’ouest, surtout d’une partie de notre Guinée à l’époque coloniale. Il est difficile d’accomplir ce travail de façon exhaustive. J’ai donc opté de l’esquisser de manière partielle. Pour ce faire, j’ai choisi de conter l’histoire vraie, mais romancée d’un jeune natif de Kouroussa (…). Kouroussa me semble être un prototype de concentration humaine de notre pays où l’enracinement culturel dans la tradition coexiste sans friction avec les pratiques musulmanes parfois très élaborées, mais aussi avec l’apport de la colonisation occidentale. Ce cadre m’a servi de prétexte pour parler succinctement du syncrétisme culturel caractéristique de l’époque. Tel est en substance le cadre général de l’ouvrage ».

Le directeur de la maison d’édition de l’harmattan Guinée a dans ses propos à l’entame de la cérémonie, invité les cadres présents à l’écriture pour que le livre devient l’outil formidable en République de Guinée. Selon Sanssy Kaba Diakité ceux qui ont des projets peuvent venir à l’harmattan qui sera très heureux de les recevoir.