Cette première édition de la grande soirée des médias guinéen a marqué le clou final de la journée mondiale de la liberté de la presse. Cette soirée organisée par la structure Wassolon Communication Agency s’est tenue sous le thème « Media guinéen, du dynamisme à l’incertitude. »
Elle était placée sous le haut patronage du Président Alpha Condé. Mais pour des raisons de calendrier, le chef de l’État n’a pas pu honorer de sa présence à cette soirée. C’est son ministre conseiller à la présidence Tibou Camara qui l’a représenté. «On ne peut pas parler de liberté dans la précarité, on ne peut pas parler de l’indépendance quand on est confronté aux défis du quotidien » a souligné le ministre conseiller d’Alpha Condé et d’ajouter « Tous ceux qui aiment la presse et la respectent, devraient lui donner les moyens d’exister. » Au nom du président de la République Tibou Camara a promis que bientôt la presse guinéenne sera différente, par ce qu’elle sera meilleure. La projection d’un film documentaire de 16 minutes, sur la précarité dans laquelle vivent les journalistes guinéens et la remise de satisfecits à ceux qui ont marqué leur passage dans ce domaine ont été les moments forts de cette soirée. Les artistes Sékouba Kandia Kouyaté, petit Kandia et l’humoriste Sow Baillo ont tenu les invités en haleine tout au long de la soirée.

Moussa Moise KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici