La cérémonie de mise à disposition du siège du FODAC a connu la présence de certains hommes de la culture guinéenne notamment Sékouba Kandia Kouyaté artiste musicien. Sur place, Il (Sékouba Kandia Kouyaté NDLR) n’a pas caché sa satisfaction face à cette initiative du gouvernement Condé.

« Aujourd’hui, on ne peut rien faire sans argent. Donc même si tu as tous les talents, mais pour l’exercer, il faut le matériel. Si aujourd’hui le ministère de la culture pense à la culture guinéenne sur ce plan, je dirais bravo. Mais je lui demande d’appliquer leurs dires. C’est çà la vérité́. Quand on réalise, cela apporte du progrès à la nation, aux fils de la nation. Et c’est ça le combat », a –t-il indiqué.

Sanssy Kaba, Commissaire général de Conakry capital mondiale du livre, directeur de la maison d’Edition l’harmattan Guinée ayant pris part également à cet événement pense que le département de la culture a bien choisit les hommes qui doivent désormais diriger le FODAC:« Monsieur Malick Kébé, nous espérons qu’il aura les moyens de sa politique. Et que cette volonté́ politique du gouvernement sera réellement exprimée en dotant ce fond des moyens nécessaires, pour permettre aux uns et autres d’exercer leurs passions, leurs métiers dans ce pays. En tout cas nous sommes très contents que la direction puisse avoir l’espace nécessaire pour travailler », a-t-il affirmé.