La chasse à l’homme au RPG-arc en -ciel. Le coordinateur du collectif des frustrés du Parti au pouvoir est activement recherché, suite à sa récente sortie dénonçant les difficultés auxquelles ils sont confrontés au sein du parti de la majorité présidentielle.

Après avoir exhibé les frustrations au sein du RPG-arc-en-ciel, Ibrahima 4 Doumbouyah serait activement recherché par une unité de la sécurité selon l’intéressé. Mais selon le principal concerné, pas question de faire machine arrière.

« On vient de m’appeler de quitter les lieux parce que je suis pleinement recherché en ce moment et je ne sais pas pourquoi », a déclaré le coordinateur du collectif des frustrés du RPG-arc-en ciel dans les colonnes de nos confrères de mosaiqueguinée.

Le coordinateur du collectif des frustrés du RPG a par ailleurs mis en garde ceux qui le menacent d’arrestation.

« Ce ne sont pas les kidnappings et menaces d’arrestations qui pourront ébranler ce mouvement », a-t-il ajouté.

Poursuivant, Ibrahima 4 Doumbouyah, coordinateur du collectif des frustrés du RPG a promis de poursuivre le combat jusqu’au bout.

« Ce mouvement c’est notre droit et nous le tiendrons jusqu’à notre dernier souffle. On ne va pas reculer sous aucun prétexte, pour aucune menace au monde », a-t-il rassuré.

Sur le même le ton, le concerné affirme sa ferme détermination à mener cette lutte, « Aujourd’hui, nous sommes plus forts que jamais .Si le pouvoir n’accepte pas de nous rencontrer ou si le parti arrive à arrêter un parmi nous, les conséquences seront lourdes parce que 90% des Rpgistes sont avec nous. Je ne quitterais pas le pays. Je vais rester chez moi ».

Joint au téléphone par certains confrères, le porte-parole de la police, contrôleur général Aboubacar KASSE affirme ne pas être au courant de la nouvelle, « Je suis dans mon bureau, mais je ne suis pas informé », a-t-il insisté.

Pour rappel, le coordinateur du collectif des frustrés est recherché suite à sa dernière sortie le vendredi 12 février 2021 à la maison de la presse. Sorti dans laquelle le militant du RPG a pointé du doigt les dysfonctionnements constatés au sein du Parti au pouvoir.

Mamoudou DIALLO