Le consultant sportif Thierno Saïdou Diakité s’est exprimé sur le nul consécutif de l’équipe nationale guinéenne au compte des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Dans l’entretien qu’il a accordé à notre rédaction ce jeudi 07 septembre, le consultant sportif a dépeint la vision qu’il a du Syli et des encadreurs.

Pour ce qui est de la récente rencontre qui s’est soldée sur un score nul face à l’équipe soudanaise, il souligne que « le résultat enregistré hier par le syli national contre le Soudan à Marrakech au Maroc, confirme un peu les appréhensions que nous nous sommes faites par rapport à la compétence de l’entraîneur Didier Six. Moi j’étais l’une des premières personnes à discuter le choix de six pour succéder au Belge Paul Put après notre humiliation à la CAN 2019 organisé en Égypte. On a fait match nul contre la Guinée Bissau un pays qui ne figure pas sur la liste des 30 pays sur le continent africain. Au dernier classement de la FIFA publié le 12 septembre dernier, le Maroc est 4ème, la Guinée est 14ème, la Guinée Bissau 76ème, et le Soudan 105ème. En principe les deux équipes ne doivent pas nous poser problème. Cela veut dire que les autres progressent et la Guinée régresse. Si on regarde bien, la Guinée dispose des joueurs talentueux. Malheureusement le schéma tactique proposé par l’entraîneur Didier Six nous pénalise. Hier je pense que Martinez Kanté et Amadou Diawara devraient commencer le match parce que lorsqu’ils sont rentrés l’animation offensive a été beaucoup plus agressive, il faut le reconnaître. L’objectif assigné avec le sélectionneur c’est la qualification à la CAN (…). Maintenant dans ce groupe avec le Maroc qui a 6 points, la Guinée Bissau 4 points et la Guinée 2 points. Le syli est dos au mur, contre le Soudan il faut que ça passe ou ça casse (…).

Le consultant sportif, a tout aussi affiché son sentiment pour l’équipe nationale de football. Il dira, «je suis réaliste, je suis patriote, je souhaite du bon pour la Guinée ».

Malgré cette affection il ne cache pas son désarroi pour ce qui est de la qualification de l’équipe de football guinéenne. « Il ne faut pas se voiler la face, on n’a pas tellement de chance pour se qualifier pour le Qatar 2022. La Guinée ne pourra pas se qualifier parce que la CAF a fait en sorte que tous les matchs de la Guinée et la Guinée Bissau se disputent au Maroc, on aurait pu jouer ailleurs pour que toutes les équipes bénéficient les mêmes conditions. Mais le Maroc a des avantages c’est un mini championnat que la CAF a organisé en leur faveur au détriment de la Guinée, la Guinée Bissau, le Soudan (…) », a-t-il précisé.

Ibrahima Bah