L’équipe nationale guinéenne de football des sourds est en route pour la Gambie. Elle doit participer à un tournoi de football de la sous-région Ouest africaine prévu du 18 au 31 octobre 2021. Cette équipe se déplace sans le soutien des autorités du pays, selon un membre de la délégation l’équipe est abandonnée à elle-même. Selon des informations venant d’une source, le montant de la participation au tournoi qui s’élève à 100.000 CFA.

Dix équipes prendront part à cette compétition dont entre autres, La Guinée, la Sierra Leone, la Gambie, le Ghana, le Libéria, le Niger, la Guinée Bissau, le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso. Ils sont 27 personnes à effectuer le déplacement pour représenter la Guinée à ce tournoi.

À signaler que, l’équipe nationale des sourds se déplace sur le fonds propre, deux bus ont été loué grâce à la contribution des joueurs, des amis et des parents à un montant qui s’élève environ 13 millions de francs guinéens.

Sur le visage souriant de ses joueurs se Li une frustration suite au non-accompagnement des autorités.  « En effet! Nous sommes l’équipe nationale des sourds de Guinée. Vu que notre pays n’a pas une fédération digne qui doit aider les sourds à embrasser leur passion qui est, le football. J’ai décidé à ce que mon ONG puisse venir aux sourds pour qu’ils participent à une compétition. Une compétition à laquelle on vient d’être invités en Gambie. Nous sommes attendus à Banjul où se jouera le tournoi de football de la sous-région Ouest africaine du 18 au 31 octobre prochain », a fait savoir Thierno Oumar Diallo président du réseau guinéen des personnes malentendantes, membre de la délégation.

Dans ses propos, Thierno Oumar Diallo affirme que les maillots, des ballons et les tricolores ont été achetés par les membres de l’équipe et les encadreurs. Il (Thierno Oumar Diallo Ndlr) ira jusqu’à énumérer les problèmes auxquels ils sont confrontés « Il est prévu que l’équipe bouge aujourd’hui mais malheureusement nous sommes confrontés à beaucoup de problèmes à savoir: un manque de soutien de l’État, nous ne sommes pas en mesure de louer un hôtel en Gambie. Nous estimons que tout cela va s’arranger si toutes fois les autorités du pays nous écoutent. Nous demandons aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide. Nous sommes aussi des guinéens (…) », a-t-il martelé.

Les encadreurs de l’équipe nationale des sourds demandent le soutien des personnes de bonne volonté pour qu’ils puissent dignement représenter la Guinée. L’équipe a quitté Conakry dans les environs de 17 heures.