S’il s’était présenté de son propre chef le matin du mardi 16 avril 2013 à la section
de la recherche de la gendarmerie nationale, pour le dépôt des preuves de l’origine
licite de ses biens répertoriés par le procureur spécial. Ledit procureur avait fait
prendre à l’avance des mesures spéciales, appelant à la mobilisation des forces
d’appui de la légion de gendarmerie d’intervention stationnées à Mbao, les services
de police comme le Gign, celles spécialisées dans le renseignement ont été mis à
contribution.

Depuis le 13 avril, le procureur Aliou Ndao et son équipe ont eu des conclaves en
harmonieuse intelligence avec la gendarmerie pour que dès le dépôt des justifs
par Karim Wade, il soit conduit dans les locaux de la section de recherches de la
gendarmerie. Il devait être interrogé et confronté à des personnes qui sont aussi

concernées par cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici