Ce mercredi tard dans la soirée les coalitions politiques étaient en conclave sur la question des membres qui doivent siéger au CNT. La rencontre était focalisée sur les critères de désignation des 15 représentants des partis politiques au Conseil National de la Transition.

Dr Ousmane Doré, est revenu sur la décision prise dans l’unanimité au cours de ladite réunion. Il dira, « Il s’agissait pour les coalitions, rappelez-vous que la clé de répartition que nous avons donnée portait sur les coalitions des partis. Alors il est ressorti clairement qu’aucun parti n’a pu avoir plus deux. Au sein de l’ANAD, on nous a proposé 2 venant de l’UFDG, 1 de l’UGDD et 1 de l’UPG. Au niveau du RPG Arc-en-ciel aussi, il y a eu beaucoup de cris qu’un seul parti a eu 4, mais le RPG a eu 2 et ses alliés notamment GRUP et l’UPR ont eu chacun 1. Voilà l’exercice qu’il y a eu lieu hier. Nous avons recueilli des profils qui cadrent parfaitement bien avec l’esprit du communiqué du Ministère de l’administration du Territoire ».

Cette répartition ne fait pas que des heureux, la CPR de Dr Faya Milimono et la CORED d’Elhadj Mamadou  Sylla qui n’ont pas approuvé cette clé de répartition, ont  brillés par leur absence.