Il n’est de secret pour personne que le mode vestimentaire de certains élèves des établissements secondaire de notre pays est à caractère provocateur. Face à cette situation donc, des voix se lèvent au sein de l’encadrement des établissements scolaires. C’est le cas du Censeur du lycée 28 Septembre de Kaloum. Selon madame Sangaré Mamadia Camara, il faut que le ministère de l’enseignement pré-universitaire jette un regard sur le comportement vestimentaire des élèves Car pour elle, la décision prise par le dit ministère sur le comportement vestimentaire de tous les établissements secondaire du pays n’est pas appliquée. « Moi j’habite dans la commune de dixinn, quand je me lève pour aller à l’école, je rencontre toujours des jeunes filles qui s’habillent mal. Parfois même je rentre à l’école en retard, par ce que le plus souvent, j’arrête certaines jeunes filles pour leur dire que ce n’est pas comme ça qu’il faut s’habiller ».
Espérons que le ministère de l’enseignement pré-universitaire prendra des dispositions pour un changement de comportement et de mode d’habillement des filles dans les écoles guinéennes.
Cissé Abdoulaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici